[Background] Hysumia petite osamodas

    Partagez
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Lun 31 Aoû - 11:31

    Chapitre 1 : Une enfance heureuse

    Je me nome Hysumia, je suis âgé de dix-neuf ans et mesure environ un mètre quarante.
    Je suis née sous un soir de plaine lune dans un petit village nommée Amakna. L'ambiance y était calme et sympathique.
    Ma mère nommée Océane était au foyer pour s'occuper de moi pendant que mon père Oscard travaillait à la milice de Bonta pour nous apporter de quoi vivre pendant l'année. Alister abuse un peu trop sur les impôts.
    Ma vie était paisible, calme. Je passais ma journée dans les champs de blée et le soir à la boulangerie pour faire du pain que je vendais au petit matin. Mais en hiver je faisais plutôt des bonbons pour les enfants. Comme Nowel approchait on gagner assez de sous pour finir la fin du mois.
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Lun 31 Aoû - 11:32

    Chapitre 2 : Drôle de nouvel ans

    Nowel était arrivée. J’avais ouvert mes cadeaux qui contenaient une jolie panoplie piou violette. J’en étais tellement heureuse que je n’arrêtai pas d’embrasser ma famille. Mais le l'an demain de Nowel mon père reçu une convocation de la milice. C'était un ordre d'emprisonnement d'un serial killer Brakmarien qui avait assassiné une dizaine de mercenaire dans la nuit. Oscard exécuta l'ordre comme tous bon milicien. Après trois heures de recherche sans repos il mit la main sur le tueur en série avec sa petite troupe et l'emprisonnèrent dans la cellule la plus sombre de la prison de Bonta. Mais le détenus n'allait pas s'en arrêtais là. Quelque jours plus tard, dans la nuit de la nouvelle année. Les gardiens de la prison avaient fête le nouvel an comme il se doit. Le meurtrier attendit qu'ils s'endorment profondément et invoqua un petit tofus tous emplumer. Il lui donnas l'ordre de prendre les clé poser sur la table des gardien. Le tofu obéissant pris le trousseau de clé discrètement et les donna a son maître qui s'empressa d'ouvrir sa cellule avec un petit ricanement et s'emparas d'une petite dagua poser sous la chaise d'un des gardien. Il les poignarda avec acharnement. Mais sa haine était loin de s'apaiser. Il voulait maintenant retrouver le chef de la petite troupe Bontarienne pour lui donner la punition qu'il méritait. L'évader monta les escalier en direction des bureaux de la milice pour chercher l'adresse du père d’Hysumia.
    Pendant se temps la petite famille d'Osamodas riaient aux éclat. Ils étaient bien arrosés par cette petite fête. Hysumia commençais à fatiguer et partit se coucher dans son petit lit douiller et rigolait de plaisir en repensant à cette petite soirée.
    Au lever du soleil quelqu'un toqua à la porte. Mon père ouvra à notre visiteur par politesse mais, a peine la porte entrouverte, je vis papa s'écrouler au sol. Maman accourue devant son corps étaler sur le sol. Une grande silhouette rouge m'aveugla et disparut 2 secondes plus tard. Tous affoler j'ouvris la porte de ma chambre a la voler. Mais il n y avait pas que mon père qui était allonger au sol. Ma mère agonisait à ces cotée. Le sang commençait à se rependre autour de leurs corps. Océane me regardais avec des yeux plein de peur. Et quelques larmes commençaient à déborder de mes yeux. Je compris que la personne qui avais tuer mes parent était le Brakmarien que mon père avait emprisonner quelque jours au pare avant. Je me précipitais vers ma mère pour lui tenir la tête hors du sol les yeux pleins de larmes. Elle tremblait sûrement de souffrance. Ces yeux commençaient à se voiler petit a petit. Sa peau refroidit rapidement et me dit " sois forte ma fille papa et moi croyant en toi. Je t'aime ma petite Hysumia" juste après ces mots ces yeux se fermèrent a tous jamais. Je fendis en larme. Je pris mes parents très forts dans mes bras et leurs chuchotant dans l'oreille. " Je vais vous venger. Je vais trouver cette assassin et le faire souffrir jusqu'au dernier souffle".
    Après avoir calmer ma peine, j'ai pris mon courage à deux mains et partis avertir les gens du village du drame qui venait d'arriver. Les milicien étaient sur place a peine 1h plus tard avec deux brancards pour transporter mes parent au cimetière de Bonta. Je déposais un grand germe de fleurs sur leurs tombes.
    Après l'enterrement, je reparti a la maison pour prendre quelque affaire et une petite hache. Je mis le feu à la petite maisonnette pour ne pas faire marche arrière.
    Après quelques heures de méditation je pris la route pour aller au lieu de travail de mon père. Et m'empara des dossiers du criminel en cachette.
    Ma quête avait désormais commencé.
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Lun 31 Aoû - 11:33

    Chapitre 3 : Rencontre inattendu

    J’étais morte de fatigue. La marche entre Amakna et Bonta était assez longue. Je décidais donc d’aller faire un petit somme à la taverne d’Astrub. Le petit village était éclairé, beaucoup de monde rodaient encore dans les petites ruelles et crier à tout tête des choses incompréhensible.
    Je marchais en direction de la taverne quand tout d’un coup une main vînt se poser sur ma bouche. L’inconnu me dirigea dans une petite rue sombre situer un peu plus loin de la taverne. Il m’entraîna dans une petite grotte assez étouffante et très étroite. Après quelque minute il se décida enfin à retirer sa main. Je pouvais enfin voir a qui j’avais a faire. Je pris discrètement ma petite hache histoire de le menacer mais, le iop se mis plutôt à rire que se défendre. Je le regardais inquiète. Que me voulais t’il donc, qu'est ce que j’avais fais pour mériter la mort ?
    Il me tendit un morceau de pain qui avait l’aire vraiment délicieux. Je refusais avec un hochement de tête mais il insista pour que je le prenne. Le pain était-t-il empoisonné ? Je n’en savais rien mais je mourais de faim.
    Après un long moment d’hésitation je baissais ma garde pour laisser place à mon ventre qui criait famine. Je pris le pain et le mâchais lentement histoire de savourer la nourriture gentiment proposer.
    Tous en me regardant avec un regard curieux il m’expliqua pourquoi il m’avait tirer soudainement de la taverne.
    - je connais la personne qui a tuer t’es parent…
    Je le regardais avec des yeux gros comme des billes.
    - tu… tu connais l’assa… l’assassin ?
    J’étais tellement surprise que j’en fis tomber le morceau de pain que je n’avais pas fini de manger.
    - oui… il… il fait parti de ma troupe… Enfin bref voila heuu je suppose que tu veux le réduire en poussière ?
    - Comment sais-tu cela ?!
    - Heu je t’ai observer se matin là quand mon collègue à tuer t’es parent.
    Je me levais d’un bon terrorisé, la peur et la tristesse rouvris la plais que j’avais au fond de moi. Il baissa la tête.
    - je suis vraiment désoler, je voulais l’en empêcher mais il était fous de rage, la personne qui a tuer t’as famille est comme mon maître… Quand j’étais encore un enfant il met arriver la même chose que toi, mes parent tuer de la même façon. Cette Osamodas ma kidnapper. J’ai continuer a vivre avec lui, il ma élever. Et il ma forcer à devenir un des disciple de Rushu…
    - Quoi attend je parle a un brakmarien ?!!!
    - Je suis vraiment désoler… j’ai tous fais pour le retenir mais sa force est bien plus puissante que tu ne le crois. Et je me demandais si tu n’avais pas besoin de mon aide pour lui rendre la punition qu’il a fait a t’es parent… Enfin c’est juste une proposition hein, je ne t’oblige a rien.
    Je mis un long moment avant de reprendre mes esprits. J’était paniquer et à la fois étonner. Après quelque seconde de silences je repris enfin la parole.
    - Bon récapitulons. Si j’ai bien compris ; je parle à un brakmarien qui veut m’aider à tuer son maître. Mais pourquoi ?
    - Je ne suis pas libre, je suis prisonnier de ces griffes, je ne l’ai jamais aimé, il me répugne de tuer des gens innocent… Je ne veux pas devenir comme lui… Il me fait peur. Depuis la mort de mes parents j’ai toujours voulus lui arracher ces membres un par un. Mais je n’en ai pas la force. Il me manipule…
    - Comment m’as-tu trouvé ?
    - Heu Je t’ai vue brûler t’as maison. J’ai décidé de te suivre… Tu ne t’étais pas rendu compte de ma présence. Donc j’ai décider de t’emmener ici pour heuu. Bas te parler. On a tous les deux le même objectif. Et je me disais qu’as deux on serait plus fort pour le vaincre. Mais je ne peu pas décider a t’as place. Donc heuu…
    - Tu veux me demander si je veux bien faire équipe avec toi c’est ça ?
    Le iop était maintenant gêner. Je ne pouvais pas voir les caractères de son visage à cause manque de luminosité de la grotte.
    - Heu oui c’est bien ça.
    Il me fallait du temps pour réfléchir à sa proposition. Mais pactiser avec un démon me gênait. Mais comment résister a une si belle voix pleine d’espérance. Comment pourrais-je lui dire non…
    - C’est d'accord mais à une condition.
    - La quel ?
    - Que tu me laisses dormir un peu. Je suis fatigué de toute cette marche.
    Il parti d’un fous rire.
    - Très bien. Demain commence la traque de se meurtrier. Mais avant on ira acheter de quoi manger et un moyen de transport moins fatiguant.
    - Mais je n’ai pas un kamas…
    - Ne t’en fais pas pour ça. J’ai tous se qu’il faut.
    Nous parlions toute la soirée jusqu’as se que le sommeil s’empare de moi.
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Lun 31 Aoû - 11:34

    Chapitre 4 : Le village

    La chaleur des rayons du soleil infiltrer dans la grotte me réveilla.
    Je m’étirais lentement. Et massiez doucement pour ne pas être prise de vertige. Le soleil m’éblouissait. J’attendis que mes yeux s’adaptent à la lumière. J’étais seule. Pas de iop à l’horizon. Je me disais que se n’étais qu’un rêve et que la fatigue m’avait joué des tours mais ; j’entendis des sifflements venant de loin. Une silhouette s’approcha de l’entrée de la grotte. C’était un iop au visage fin. Il était magnifique, mince, muscler, avec de drôle de vêtement qui sentais le ouassingue a 5 mètre. Il était assez grand car il c’était baisser pour rentrée et se placer a coté de moi.
    - Tien c’est pour toi.
    - Quelque c’est ?
    En faite mon rêve n’était tous simplement que la réalité.
    Agrius-Vishgar me sourit.
    - Bas c’est le petit déjeuner. Une longue route nous attend.
    - Ho. Heu merci.
    J’étais tellement aveugler par sa beauté que j’en oublier les mots.
    - Aller mange. Je n’ai pas envie de te porter toute la journée sur mon dos.
    - Ha désoler.
    Je croquais à pleine dent dans le savoureux croissant que m’avais gentiment donné Agri.
    - Tien en parlants de porter il faut que je trouve un éleveur qui voudrais bien nous vendre deux dragodindes assez robuste.
    Je n’avais vue ces créatures que dans les livres. Elles étaient assez hautes, leurs robes avaient différente couleur. Elles étaient tous simplement magnifique.
    - heu je ne sais pas monter se genre de créature. J’en ai vue que dans les livres.
    Je me sentais honteuse a présent.
    - tu sais se n’est pas si compliquer. Il faut sortir de t’as campagne un peu.
    - Mais ou es qu’on vas trouver des dragondindes ?
    - Bas à Astrub. Ra lala t’es vraiment une campagnarde toi.
    Je rougie sans le vouloir. Il sourit de plus belle.
    - Au faite tu comptes rester habiller comme ça ? une pano piou ce n’est pas l’idéale pour voyager.
    - Ha heu c’est que c’est la seule chose qu’il me reste de mes parents et je ne m’en sépare plus.
    - Si tu veux partir à l’aventure avec moi il va falloir investir dans une panoplie plus robuste que celle là.
    - Mais je n’ai pas une tune…
    - Toi non mais t’as banque oui.
    - Quoi ?! mais je n’ai jamais déposé d’argent en banque…
    - Toi non mais t’es parents oui.
    J’étais de plus en plus honteuse devant lui. Voir qu’il savait plus de chose sur moi que j’en savais sur lui. Comment pouvait il savoir autant de chose sur moi que j’ignorais.
    - Comment sais-tu tout ça ?!
    - Je te l’ai déjà dit. Je t’ai observé toi et ta famille, je t’ai suivi. J’ai écouté toutes les conversations. Et j’en suis désolé je n’aurais pas dû être aussi curieux.
    - Non, non ce n’est pas grave. Mais pourquoi m’as-tu autant espionné ?
    Je voyais bien qu’il était gêné que je lui pose autant de questions mais je ne pouvais pas retenir ma curiosité.
    - On parlera de tout ça plus tard. Je te rappelle que l’on a pas mal de choses à faire aujourd’hui.
    - Oui désolé.
    Je savais qu’il essayait d'éviter le plus possible mes questions mais il ne m’aurait pas comme ça.
    Après avoir engloutie mon petit déjeuner nous partîmes acheter des provisions au marcher. Agri s’arrêta devant un petit stand. Il y avait des sacs en tous genre même en forme de cawotte. Des capes étaient pliées sur des petites tables, des chapeaux suspendus à la tente. Il y en avait de toutes les couleurs, de toutes les formes avec des odeurs différentes selon les vêtements. Les prix étaient aussi variables. Sa pouvait aller de cinquante kamas à cent mille kamas.
    Pendant que agri marchandais je regardais les gens autour de moi. Beaucoup parlaient de leurs aventures, certains de leurs métiers, d’autres de sujets divers mais ils étaient tous équipés de jolies panoplies.
    Le iop me pris par l’épaule et me retourna vers lui. Il me tendis un sac a dos ainsi qu’un chapeau et une cape.
    - Mais t’es malade t’en a eu pour combien de tout ça ?!
    - T’occupes c’est un cadeau de ma part. Prend les ça me ferait plaisir.
    Comment résister à un aussi joli sourire…
    - Mais comment je peux te remercier ?
    - Un simple merci suffira.
    - Heu ben merci beaucoup…
    - Bon ne traînons pas, on doit encore trouver des dragodindes mais pour cela il va falloir sortir de la ville.
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Lun 31 Aoû - 11:35

    Chapitre 5 : Drôle d’animal

    Agris m’entraîna en direction de la porte Nord d’Astrub. J’apercevais déjà des enclos au loin. Nous nous approchâmes d’un vieil homme qui enguelait deux dragodindes. Les pauvres en avaient sûrement mare d’entendre le vieux barbu leurs crier dessus.
    Agris s’approcha de l’éleveur.
    - Excusez moi ?
    - Oui ?
    - Vous me vendez vos deux dragodindes a combien ?
    - Boa celles là je te les donnes. Je ne veux plus les voir. J’allais les emmener à la boucherie. Elles me froissent trop la barbichette.
    - Vous êtes sur de vouloir me les donner ?
    - Oui oui vas y prend les .Une seconde de plus et je les découpes en rondelles.
    Le papi avait vraiment l’aire rageux. A croire que lui prendre ses deux dragodindes allaient le soulager.
    - Et bien, merci bien.
    - Allez filez, je ne veux plus voir ces vieilles carnes.
    Agri me tendis les rênes de la dragodinde dont la robe était jaune et magenta. Après une heure de tentative j’arrivais enfin à monter sur ma dragodinde et la diriger. Bon malheureusement j’étais tomber sur une dragodinde gourmande. A chaque fois que je passais sur le bord d’un petit ruisseau elle s’arrêtait net manquant de me désarçonner pour essayer de manger un pauvre petit truite.
    Je commençais à faire de plus en plus confiance à Grigri qui devait sûrement le sentir aussi. Nous marchâmes un long moment avant de faire une petite pose déjeuner. Nous nous assîmes près d’un arbre pour nous nourrir tout en regardant nos dragodindes se battre pour un poisson.
    Après la pose déjeuner, il me proposa un petit défi histoire de digérer ce que j’avais engloutie avant. Pas de bol je me retrouvais toujours par terre. Il était vraiment très fort. Nous nous allongions dans l’herbe tout en écoutant son histoire qu’il me racontait. C’était un grand guerrier. Qui avait beaucoup d’expérience. Il m’apprit l’existence des dofus, m’en compta leur légende, et m’apprit le pouvoir qu’apportait chacun des œufs de dragons. Et pourquoi tous les grands aventuriers cherchaient désespéramment les dofus. C’était décidé, je voulais qu’il m’entraîne au combat, pour devenir plus forte, pour s’avoir me défendre et pouvoir comme lui vivre beaucoup d’aventures. Après un long moment de détente il était temps de repartir. Mais où, je ne savais pas. Nos dragodindes se régalaient à galoper dans les grandes herbes des plaines d’Astrub.
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Lun 31 Aoû - 11:36

    Chapitre 6 : Complication

    Sur la route nous étions muet comme des carpes. Je me demandais bien a quoi pouvez t’il penser… je le regardais très souvent. Il devait s’en douter mais regardais droit devant lui, comme si il sentait quelque chose arriver. Il sorti son marteau. A cet instant j’aperçu deux personne équipés d’armures et de grandes haches près a se jeter sur nous. J’étais prise de panique et Agris paraissait sûre de lui. Les deux individus avancèrent vers nous mais agri me fit signe de m’arrêter. Il s’approcha lentement vers eux. Je le suivi de près avec ma hache ridicule à coté de son marteau.
    - que me voulez vous ?
    - Ton maître t’appel.
    - Ho dites lui que je ne reviendrais pas et que je suis prêt à me tourner contre lui.
    Les deux personnes ricanèrent.
    - Ha ha ha ton Maître nous avaient dit que tu pencherais sur cette décision. Bon et bien nous avons l’ordre de t’exécuter.
    J’étais blanche a présent, j’étais prête à me jeter sur eux pour sauver Agris mais, il avait plutôt l’aire calme.
    - Si j’étais vous je ne tenterais pas de perdre la vie.
    Grigri me fit signe de continuer la route comme nous l’avions commencé. Mais je me rendis compte que les deux guerriers nous suivaient discrètement. L’un d’eux se jeta sur agri qui se défendis a coup de marteau. Hélasse le second se jeta sur moi. Je ne savais pas me battre… Qu'est ce que je pouvais faire. Appeler à l’aide a Agrius-vishgar ? Certainement pas. Je ne voulais pas me faire passer pour une moins que rien… Il en avait tellement fait pour moi.
    Le milicien me désarçonna de ma monture. J’étais a terre devant lui. Sans pouvoir me défendre. Agris ne pouvait pas m’aider car il était trop occupé avec l’autre individu. Je pris mon courage a deux main et essaya de viser entre les jambes mais il était trop rapide il me prit par le bras et me le tordis derrière mon dos. Je reteins mes cris de douleur pour plus tard. La haine s’empara de moi. A ce moment précis je me voyais lui lancer une frappe du craqueleur. Deux secondes plus tard le milicien tomba au sol. J’étais tétanisé comment était il tombé ? Avait il eu une crise cardiaque ?
    Après avoir achevé son adversaire Agris se précipita vers moi tout affolé.
    - Co… Comment tu as fait ça ?!
    - Fait ça quoi ?
    - Ce milicien n’est pas mort tout seul !
    - Mais je ne sais pas moi il est tombé raide sur le sol…
    - Hum tu n’aurais pas pensé très fort à quelque chose quand tu te trouvais au sol.
    - Heu si je m’imaginais en train de lui flanquer une bonne frappe du craqueleur pourquoi ?
    A présent j’étais terrorisé en regardant ses yeux.
    - Il ce peux que tu ais, hum comment dire.
    Se long moment de silence me fit paniquer de plus en plus.
    - Tu as su faire un sortilège typique de ton dieu. Mais comment est ce possible. Toi qui n’est qu’une paysanne. Tu dois sûrement avoir un don, a moins que tu te sois battu il y a longtemps et que tu ne m’ais pas tenu au courant.
    Il parlait si vite que je ne suivais pas tous ce qu’il me disait. Mais une chose est sûre c’est que je me sentais mal. J’avais la tête qui tournait a présent.
    - Je… je ne sais pas. Quand j’ai vue le milicien en train de t’attaquer j’ai eu soudain une haine qui m’a envahi et je… je voulais a tout prix tuer mon adversaire pour venir t’aider et là 2 secondes plus tard je vois mon adversaire étalé au sol.
    J’étais a présent aux bords des larmes. J’étais perdu, je ne savais pas si il était étonné ou plutôt en colère envers moi. Il me prit dans ses bras. Et me dit en chuchotant.
    - Ne pleure pas. C’était spectaculaire ce que tu as fait. Tu as réussi à faire un des mêmes sortilèges que mon maître peut faire aussi.
    J’étais étonnée à présent qu’il ne m’ai pas grondée mais plutôt félicitée.
    Je m’effondrais dans ses bras. Je n’avais plus d’énergie. Le sortilège que j’avais lancé m’avait épuisé. Je sentais qu’il m’avait posée sur ma dragodinde et qu’il m’emmena je ne sais où. Mais j’étais a ses côtés le reste je m’en moquait. Un drôle de sentiment envers lui se forma dans ma poitrine. Mais que pouvait donc être ce sentiment étrange.
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Lun 31 Aoû - 11:37

    Chapitre 7 : Révelation

    Je me réveillais en sursaut, toute en sueur et surtout paniqué.
    - Où suis-je ? Où est Agris ?
    - Du calme je suis là juste à côté de toi.
    - Où suis-je ?
    - Tu es chez moi. Tu as dormis plus de 3 jours d’affiler. J’ai bien cru que tu n’allais jamais te réveiller.
    - Et les cras où sont-ils ? nos amis ?
    - Mais de quoi tu parles ?
    - On était en train de se balader tous ensembles et tu es tombé dans un trou avec nos amis.
    - Tu as du rêver. La fièvre est montée très vite après que tu te sois évanouie dans mes bras. Tu as vraiment du utiliser beaucoup d’énergie en utilisant ton sort pour vouloir me sauver. On peut dire que tu n’y es pas allé de main morte.
    - Désoler… Je te cause trop de problèmes. Déjà ces miliciens, puis mon évanouissement ;;;
    - Les miliciens sont venus pour moi. Car j’ai trahis mon maître et qu’il le sait.
    - Pourquoi tu l’aurais trahi ?
    - Bah je fréquente une Bontarienne.
    - Ho je comprends mieux.
    - Au fait j’ai quelque chose à te dire…
    Il commença à rougir et à hésiter sur ses mots.
    - Oui ?
    - Heu j’ai… je… désoler je trouve pas mes mots.
    - Ha tu ne veux plus de moi pour continuer ta quête ?
    - Non non ce n’est pas ça. Loin de là. Simplement que.
    - Attend j’ai compris.
    Je me rapprochais lentement de ses lèvres en le prenant dans mes bras. Il s’avança doucement puis m’embrassa. Après un long moment je fini par reprendre mes esprits.
    - C’était ça ?
    - Oui
    Nous partîmes en fou rire. Et il m’embrassa une seconde fois.
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Lun 31 Aoû - 11:37

    Chapitre 8 : Brakmar

    Après avoir englouti trois Tofus grillé, nous équipâmes nos montures et repartîmes sur la route. Nous avons marché un long moment dans les landes de sidimote avant que j’aperçoive les rempares de Brakmar.
    - Quoi ?! Mais t’es fou comment je vais faire pour rentrer dans cette citée ?
    - Tiens mets ça !
    Il me lança une grande cape et un grand voile que je mis le plus vite possible.
    - Une foi dans Brakmar ne parle pas, je te ferais passer pour ma prisonnière.
    - Ho eu d’accord mais pour ?
    - Tu ne voulais pas tuer mon maître ?
    - Quoi ? déjà mais je ne suis pas encore prête pour le vaincre…
    - Si vu ce que tu as fait à ce pauvre milicien tu en es largement capable et puis sans toi… Je n’y arriverais pas tout seul.
    Il m’embrassa encore une fois, puis nous arrivâmes devant la porte Est de Brakmar. L’odeur était désagréable, ça sentait le cadavre en pleine décomposition. Je me retenais de vomir. Nos dragodindes avancèrent tranquillement. Il y avait des miliciens dans toutes les ruelles de la citée. Ils n’avaient pas l’aire de sentir mon odeur. Trente minutes plus tard nous nous retrouvions devant la milice. Les frissons me parcouraient tout le corps. Agris quand a lui ne bronchait pas.
    - Ho Agris quelle surprise ! Tu as décidé de revenir parmi les tiens ?
    - Je le pourrais mais non je vais voir mon maître.
    - Et qui est cette personne.
    - Ne t’occupes pas de ça et écarte toi de mon chemin.
    - Ne t’en fait pas je vais te le laisser. De toute Façon ton maître t’attend.
    Le milicien rigolait sadiquement. Comme si il savait que Agrius-vishgar aller mourir dans pas longtemps.
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Lun 31 Aoû - 11:38

    Chapitre 9 : Le maître

    Nous arrivâmes dans une grande cour éclairé de chandelles a moitié fondus. La cour était vraiment sombre. Je n’y voyais presque rien. Agris m’entraîna dans un couloir.
    - Descends de ta dragodinde. Nous allons continuer a pieds maintenant.
    Nous longions des couloirs jusqu’a arriver devant une grande porte en fer.
    Agris ouvrit la porte à la voler.
    - Tiens tiens tiens mais qui voila.
    - Bonsoir maître.
    - Mon cher Agri je suis si heureux que tu sois de retour. Mais tu m’as quand même bien déçu tu sais ?
    - Oui j’en suis désolé…
    - Fréquenter une bonne a rien, partir sans rien me dire, moi qui t’es élevé comme mon propre fils, qui t’as éduqué…
    - Je ne le regrette pas.
    L’osa qui parlait à mon bien aimer était vraiment maléfique. Les yeux rouges sang, la peau blanche recouverte de cicatrice, des vêtements a moitié déchiré.
    - Ha je vois tu n’as donc pas changé de décision et tu veux toujours m’éliminer. Ha ha mais tu sais très bien mon cher Agris que tu ne peux rien contre moi.
    Grigri m’enleva le voile de ma tête d’un geste délicat.
    - Moi tout seul non. Mais avec ta nièce je pense que je n’aurais pas de problèmes !
    Le maître de Agri serait mon oncle ?
    - Comment as-tu osé tuer ton propre frère !
    - Il le fallait bien, Il m’avait trahis. Déjà devenir un Serviteur de Amayiro puis me rechercher pour me mettre en prison !
    Je n’arrivais pas à lâcher un mot. Non le maître de Agris ne pouvait pas être mon oncle ! Non ! NON !
    - Non !
    Les deux garçons se retournèrent vers moi.
    - Comment. Mais comment à tu osé faire cela a ma famille qui était aussi ta famille ! Tu n’as vraiment pas de cœur !
    La colère m’envahit et une aura vint entourer tout mon corps. Une aura blanche comme des éclaires.
    - Agris ! Il est temps d’en finir !
    Le iop prit son marteau et se lança au corps a corps de mon oncle.
    Quand a moi j’essayais de me concentrer comme la dernière fois dans les champs pour refaire le sortilège.
    Sa y est la frappe du craqueleur avait frappé de plein fouet sur les pieds de l’osa. Agris se jeta sur lui et essaya temps bien que mal d’éviter les griffes spectrale de son maître. Il le frappa de son marteau sur l’épaule mais fut éjecté à 2 mètres de son adversaire. Il était vraiment puissant.
    - Invoque un dragonnet !!!
    - Quoi ?!
    - Invoque un dragonnet ! Dépêches toi !
    - Mais comment je peux faire ?!
    - Réfléchie !
    Agris courus vers son maître en lui lançant trois tempêtes de puissance.
    L’osa était maintenant par terre.
    - Dépêche toi je ne vais pas tenir longtemps !
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Lun 31 Aoû - 11:39

    Chapitre 10 : Un pouvoir inattendu

    J’étais paniqué. J’essayais de me concentrer le mieux que je pouvais. Je me chuchotais dans la tête « dragonnet, dragonnet dragonnet »
    - Dragonnet !!!
    Il y eu un grand flash avant que j’aperçoive un petit dragon rouge devant moi. L’invocation fonça sur l’osa et lui lança un puissant sort « dragofeu »
    Agris en profita pour lancer un Brokeul et lui lança un dernier coup de tempête de puissance qui fût fatal cette fois.
    L’osa s’écroula au sol dans un bain de sang. Nous l’avions vaincu. Mais nous étions épuisé. Agri me prit dans ses bras en m’embrassant langoureusement.
    - Nous avons réussi. Je suis enfin libre !
    - Et j’ai vengé mes parents. Mais pourquoi mon oncle a-t-il fait ça…
    - Rushu lui a brouillé le cerveau. Lui a fait oublier tous ses souvenirs joyeux. Pour lui laisser que la haine. Mais tout est fini. Nous sommes enfin tranquille, libre de vivre comme bon nous semble. Tiens a ce propos.
    Il s’agenouilla devant moi. Me tendis une petite boite qu’il entrouvrit.
    - Veux-tu m’épouser ?
    Je rougie encore une fois.
    - Ho ! Oui je le veux, je veux vivre avec toi jusqu’a la fin de ma vie. Oui je le veux !
    Nous nous enlacèrent et ce baisé fût plus long que les autres. Une déclaration de mariage dans un bain de sang n’était pas des plus romantique. Mais j’étais heureuse. Vivre avec lui jusqu’a la fin de ma vie. C’était ce que je voulait.
    - Je t’aime.
    - Moi aussi.
    Après une vingtaine de minutes de bisoutage et de câlin, il reprit la parole.
    - Tu vois le dragonnet tu as réussie a l’invoquer. Et puis cette aura était magnifique.
    Je me mis face à lui.
    - Ce truc qui tourne autour de moi ?
    - Oui ! C’est une aura d’une personne très puissante.
    - Ho tu en a une aussi ?
    - Oui. Mais je te l’ai toujours caché j’en suis désoler…
    - Mais comment l’a tu eu ?
    - A force de me battre ma force s’est quadriplé comme toi aujourd’hui et j’ai eu cette aura qui est apparu autour de moi. Mais cette force que tu as c’est grâce à tes parents et à ton oncle. Car que tu le veuille ou non tu as du sang de ce qui reste de mon maître. Tu fais parti d’une lignée d’Osamodas très puissant.
    - Et toi ? C’est grâce à ta famille aussi ?
    - Non moi je l’ai eu grâce à mon expérience dans ce monde. Mais l’on reparlera de tout cela plus tard. On a un mariage à célébrer.
    Je le pris dans mes bras et l’embrassa fougueusement.
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Jeu 24 Sep - 18:14

    Chapitre 11 : Le mariage

    Après plusieurs mois de préparatif. Le jour était enfin venu. Le mariage.
    Nous avions rendez-vous à l’église à 14h devant le prêtre pour célébrer notre union. Le stresse s’emparait de moi petit a petit. Je n’avais pas vue mon futur époux depuis cinq jours. Où était-t-il ? Je ne le savais pas.

    Quelques minutes plus tard on toquait à la porte de ma petite maison. Djidane le meneur de ma guilde et mon témoin pour la même occasion l’ouvris et pris mon bras pour m’emmener jusqu’as l’église. J’étais paniqué. Où était passer Agrius. Il ne me lâcher pas un mots a part « tu es resplendissant » Il me guidais jusqu’au seuil de l’église ou tous les inviter nous attendez.

    Le prêtre ouvrit les portes et les inviter s’installèrent sur les banc de l’église comme si ils n’avaient pas remarquer l’absence de mon homme.

    Toujours pas de Agrius en vue. J’étais désormais seule devant la grande porte en bois d’olivioler. J’allais bientôt rentrer dans l’aller ou les bancs étaient alignés. Les larmes commencer à monter le long de mes yeux.

    Je pris mon bouquet a la main et avança d’un pas sur jusqu’au prêtre ou je vie Agrius accompagner de Tiramitsu me tendre la main.

    J’étais soulager et avancer d’un pas plus dynamique cette fois si.

    Il était magnifique dans un costard noir, cheveux coiffer pour une fois. J’étais aveugler par son regard et failli trébucher contre une dalle mal placer. Nous nous retournions en direction de prêtre qui tenait un livre à la main.

    - Mes bien-aimés, vous voici réunis devant les Dieux d’Amakna et cette assemblée, afin d'unir cet homme et cette femme dans les liens bénis du mariage, état très honorable, institué par les Dieux eux-mêmes avant que l'homme ne succombe au péché, et symbolisant pour nous l'union mystique qui joint nos Dieux à leur Eglise. Cette institution fut sanctifiée et bénie par la présence même des Dieux d’Amakna. Le Mariage a été institué pour la sanctification de l'union entre l'homme et la femme, pour la procréation des enfants qui seront élevés dans la crainte et le respect des Seigneurs, et pour l'affection, l'assistance et le réconfort mutuel des conjoints, dans la prospérité comme dans le malheur. C'est le sacrement par lequel les deux personnes ici présentes désirent être unies. Donc, si l'un d'entre vous connaît une raison valable qui s'oppose à leur union légitime, qu'il parle maintenant, ou qu'il se taise à jamais.

    - Agrius-Vishgar veux-tu prendre cette femme pour épouse légitime, et vivre avec elle selon la loi des Dieux d’Amakna, dans le saint état du mariage? L'aimeras-tu, la consoleras-tu, l'honoreras-tu, dans la maladie, comme dans la santé, et renonçant à toute autre union, lui resteras-tu fidèle jusqu'à la mort?

    Agrius-Vishgar répondit :

    - Oui, j'y consens.

    - Hysumia. Consens-tu à prendre cet homme pour époux légitime, à vivre avec lui selon la loi des Dieux d’Amakna, dans le saint état du mariage? L'aimeras-tu, le consoleras-tu, l'honoreras-tu, le garderas-tu, dans la maladie comme dans la santé, et, renonçant à toute autre union, lui resteras-tu fidèle jusqu'à la mort?

    Je répondis « Oui, j'y consens ». Tout en le regardant dans les yeux.

    Il mis sa main droite dans la mienne, et me fit répéter après lui:

    - Moi, Agrius-vishgar. déclare te prendre, toi Hysumia. pour épouse légitime, à partir de ce jour, pour le meilleur et pour le pire, dans la richesse et dans la pauvreté, dans la santé et dans la maladie, pour t'aimer et te chérir jusqu'à ce que la mort nous sépare, selon le décret des Dieux, et je t'en donne ici ma foi.

    - Moi, Hysumia. déclare te prendre, toi Agrius-vishgar. pour époux légitime, à partir de ce jour, pour le meilleur et pour le pire, dans la richesse et dans la pauvreté, dans la santé et dans la maladie, pour t'aimer et te chérir jusqu'à ce que la mort nous sépare, selon le décret des Dieux, et je t'en donne ici ma foi.

    Nous nous échangeâmes les alliances. Agri mit son bras derrière mon dos, m’avança vers sa bouche et m’embrassa longoureusement.

    - Je déclare sous les regard des dieux Hysumia et Agrius-Vishgar mari est femme jusqu’as se que la mort les sépare.

    Un tonnerre d’applaudissement s’éleva de la salle. Après quelque minutes nos inviter sortirent de l’église. Nos témoins signaient toute la paprasse poser sur la petite table. Ils sortirent à leurs tours. Il ne rester plus que nous deux. Il me prit par la main et nous partions en direction de la grande porte. A peine sur le palier des trombes de riz tombais sur nous avec nos amis qui nous féliciter. Je flottais sur mon petit nuage. J’étais enfin unie avec lui jusqu’as ma mort. Nous partîmes au cimetière de Bonta déposer mon bouquet de fleur sur la tombe de mes parent.

    - Voila papa, maman. J’ai trouvé la personne avec qui je veux vivre et avec qui je suis heureuse. Nous nous sommes marié aujourd’hui et je vous offre mon bouquer de fleur. Je vous aime.


    Je parti rejoindre nos inviter. Des larmes de tristesse et de joie coulaient le long de mes joues.
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Jeu 24 Sep - 18:34

    Chapitre 12 : La fête



    Nous avions rendez-vous à notre maison de guilde à Sufokia pour fêter notre mariage.

    La route était indiquée par des bonbons en forme de cœur rose. Nous les suiviment jusqu’a la porte de la petite maisonnette. Le rez de chausser était désert. Les dalles quand a elles étaient envahis de bonbon de toute sorte de couleur avec des boites de chocolat en forme de cœur. Nous primes les escalier quand d’un coup des millier de confettis tombaient sur nos tête. Nos inviter étaient déjà là près a nous accueillir. Le bar était rempli de bière qui provenaient de la taverne Alakarte. Le buffet replis de cuisse de bouftous et de wabbit, de dragoviande, avec des carré de porc, des viandes de kanigrou, des truite, des carpe des sables ainsi que des fruit. Des girlandes pendaient des poutres qui maintenaient le plafond. Des ballons flottaient dans la salle. Les enfants les explosaient, les adultes discutaient autour d’un verre. Certains dansaient, d’autre rigolaient. Quoi rêver de mieux pour un mariage réussi. Agrius m’entrenna sur la terrasse.

    - Tu es magnifique ma chérie.
    - A je ne le suis pas d’habitude ?
    - Mais bien sure que si.

    Il m’embrassa pour me faire taire.

    Nous restimes un long moment rien que tous les deux en regardent le coucher du soleil qui se cachait petit a petit dans la mer en colorant l’eau d’un ton oranger. Djidane nous coupa dans notre petit moment romantique pour que l’on vienne chercher les cadeaux que nous avaient fais nos inviter.

    Pour pas changer Djidane nous offris une boite de capote…

    Brurgondarcher et Elhana nous tendis une petite enveloppe. Il y avait de biller de bateau pour partir en voyage de noce. Tchodapan et Marissale nous offrirent des vêtements. Petitebrute offrit un magnifique Ougarteau à Agris et pour moi un jolie casque Harnage. Tous nos inviter nous avais fais de très jolie cadeaux.

    Le scoite a la maison dura jusqu’au lever du soleil.

    A six heure du matin Djidane nous amenas les yeux bander jusqu’au bateau pour passer notre week end de noce. Cette journée était la plus belle de ma vie.
    avatar
    Hysumia
    Habitué du forum
    Habitué du forum

    Féminin Messages : 143
    Date d'inscription : 31/08/2009
    Age : 27
    Localisation : Chateau d'Amakna

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hysumia le Jeu 24 Sep - 18:39

    Chapitre 13 : Une vie bien mouvementer

    Après être revenus de notre nuit de noce je suis tomber en ceinte.

    Un petit eniripsa du nom de Inyak-eni est née.
    Par la suite je suis devenus stérile, on a du adopter deux autres enfants. Une petite boule de poile d’eca du nom de Razor-blood et petit eniripsa du nom de Bigamee.
    La famille c’était bien agrandit. On était comblé de bonheur.
    Nos enfants avaient déjà une grande passion. La bagarre.
    Seront t-ils eux aussi de grand aventurier comme nous ?




    Mais ça c’est une autre histoire.





    [hrp/]Je tien à remercier particulierement Hamarkhis pour m'avoir trouver les paroles du prêtre et à Djidane pour la correction qui ne vas pas tarder à arriver ^^. Et pour les autres vous pouvez poster vos commentaires si vous voulez. Mais n'inventez pas une suite à mon histoire merci et bonne lecture[\hrp]
    avatar
    Hamarkhis
    Débutant sur le forum
    Débutant sur le forum

    Masculin Messages : 49
    Date d'inscription : 01/09/2009

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Hamarkhis le Jeu 24 Sep - 23:06

    [HRP]Bah sa ma fait plaisir de t'aidé, j'ai bien aimé ton RP, l'histoire et bien prenante, j'ai adoré =p. Continu comme sa.[/HRP]

    Contenu sponsorisé

    Re: [Background] Hysumia petite osamodas

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 14:36